menu +

Blog


8 q

Québec, le 21 avril 2022 – Conservation de la nature Canada (CNC), Groupements forestiers Québec (GFQ) et la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) tiendront une vidéoconférence, le 22 avril 2022 prochain, au cours de laquelle ils présenteront les travaux déjà réalisés dans le cadre de l’Initiative québécoise des Corridors écologiques, de même que les nouvelles actions à venir.

Qui :                Conservation de la nature Canada (CNC), Groupements forestiers Québec (GFQ) et la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ)

Quoi :             Vidéoconférence sur l’Initiative québécoise des corridors écologiques

Quand :          Vendredi 22 avril à 11 heures

Inscription :    https://natureconservancy-ca.zoom.us/meeting/register/tZYlf-2sqj8pGtDBrvIVz7Ws6FhzCVLX0uOb?_x_zm_rtaid=qdoLqqRaSMGGJIubt3KIAg.1649950137059.56d9f37133114584b3cb66810c04e3e8&_x_zm_rhtaid=400

La présentation mettra l’accent sur de nouveaux outils développés conjointement par les trois organismes, ainsi qu’avec d’autres acteurs de la foresterie privée, le tout dans le but de concilier foresterie et écologie en terres privées.

Ce sera également l’occasion de faire connaître le site Web connectiviteecologique.com, développé par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, en collaboration avec le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le Centre de la science de la biodiversité du Québec et l’Initiative québécoise Corridors écologiques.

Les acteurs de la foresterie privée ont un rôle clé à jouer pour le maintien de la biodiversité et la lutte aux changements climatiques. En assurant la connectivité entre les noyaux de milieux naturels grâce à leurs boisés, ils permettent à plusieurs espèces animales et végétales de s’adapter aux changements climatiques en migrant vers le nord. Ces boisés aménagés de façon durable jouent le rôle de corridors écologiques et profitent aussi aux espèces ayant de grands territoires comme le lynx, l’ours et l’orignal.

L’Initiative québécoise Corridors écologiques

L’Initiative québécoise Corridors écologiques (IQCÉ) propose une approche collective de l’aménagement du territoire. Le but est d’encourager la conservation de milieux naturels connectés entre eux grâce à des corridors écologiques. L’IQCÉ vise à consolider l’engagement des acteurs municipaux, des propriétaires de lots boisés, des agriculteurs et des autres acteurs clés de l’utilisation du territoire. Pour ce faire, des activités de mobilisation, de renforcement des capacités, de reconnaissance et d’accompagnement dans l’action seront réalisées dans onze régions du Québec.

L’IQCÉ, qui a vu le jour en 2017, est coordonnée par CNC, mise en œuvre par dix organismes, et soutenue par une centaine d’experts. Cette initiative bénéficie d’une aide financière du gouvernement du Québec par l’intermédiaire du programme Action-Climat Québec, et rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030.

« Il est plus que nécessaire de travailler conjointement à valoriser les propriétaires de lots boisés dans leur rôle de gardien de la connectivité. Ils sont centraux dans le maintien du couvert forestier qui constitue les corridors », fait valoir Mme Cynthia Patry, chargée de projet pour les Montagnes-Vertes du Nord (CNC).

« Nos propriétaires de boisés privés sont de véritables passionnés qui ont à cœur leurs forêts et qui l’ont démontré en participant très activement à la phase un de l’Initiative québécoise des corridors écologiques. Je les invite maintenant, de même que nos partenaires des milieux environnemental, municipal et agricole, à profiter de la phase deux pour faire encore un pas de plus. Nous avons tous à gagner à travailler ensemble à la préservation de nos milieux naturels », déclare le président de Groupements forestiers Québec (GFQ), M. Rénald Bernier.

« Nos forêts et les milieux humides qu’elles abritent préservent des habitats fauniques ou floristiques qui constituent le socle permettant à la biodiversité de s’épanouir. Par le fait même, nos boisés forment aussi des corridors écologiques essentiels à la migration des espèces dans une trame fortement humanisée et dans un environnement en perpétuel changement. Les outils développés dans le cadre de cette initiative contribueront à l’amélioration des saines pratiques d’aménagement chez davantage de propriétaires forestiers et, de ce fait, contribueront à la connectivité écologique des milieux forestiers naturels et aménagés », selon M. Pierre-Maurice Gagnon, président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ).

Conservation de la nature Canada

Conservation de la nature Canada (CNC) est la force rassembleuse au pays pour la sauvegarde de la nature. Par la conservation permanente de vastes territoires, CNC apporte des solutions à la double crise du déclin rapide de la biodiversité et des changements climatiques. Partenaire de confiance, CNC œuvre aux côtés de particuliers, de communautés, d’entreprises et de gouvernements afin de protéger et veiller sur nos aires naturelles les plus importantes. Depuis 1962, CNC a mobilisé la population canadienne pour conserver et restaurer plus de 15 millions d’hectares. Au Québec, près de 50 000 hectares ont été protégés. Avec la nature, nous créons un monde prospère.

Groupements forestiers Québec

Force incontournable de la foresterie, Groupements forestiers Québec est un organisme à but non lucratif qui représente 37 groupements membres regroupant 26 000 propriétaires de forêts privées. La gestion commune, l’aménagement intensif et efficace, de même que le développement durable sont autant de principes qui guident ses actions et visent à favoriser la création de richesse au bénéfice de l’ensemble des régions.

Fédération des producteurs forestiers du Québec

La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) est l’organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts des 134 000 propriétaires forestiers, dont près de 29 000 producteurs forestiers. Son action vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises ainsi qu’une commercialisation ordonnée du bois en provenance de ces territoires. Son action passe par la formulation et la promotion de mesures susceptibles d’accroître la protection et la mise en valeur des forêts privées, la représentation des propriétaires forestiers auprès des pouvoirs publics et de la société civile et l’appui aux opérations des 13 syndicats et offices de producteurs forestiers affiliés.

-30-

Sources :

Dany Rousseau, directeur des communications

Groupements forestiers Québec (GFQ)

Cell. : 418 906-7651

direction@lemondeforestier.ca

Ania Wurster 

Conseillère aux communications et au marketing 

Conservation de la nature Canada | Région du Québec 

Cell. : 514 415-4124

ania.wurster@conservationdelanature.ca 

Vincent Miville, ing.f., M. Sc.

Directeur général

Fédération des producteurs forestiers du Québec

Tél. : 450 679-0540, poste 8200

vmiville@upa.qc.ca

8 q

Alma (Québec) – Le 20 avril 2022 – Très enthousiaste face à l’investissement de près de 6,7 M$ du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) dans l’Offensive de transformation numérique (OTN), Groupements forestiers Québec entend jouer pleinement son rôle et travailler en étroite collaboration avec l’ensemble de ses groupements forestiers membres et son partenaire FPInnovations afin d’accompagner les propriétaires de boisés privés et leur permettre de bénéficier au maximum de cette initiative porteuse d’avenir.

« Depuis sa fondation, GFQ milite pour l’obtention de moyens permettant aux groupements forestiers et aux propriétaires de boisés qu’ils représentent d’apporter leur pleine contribution à l’économie du Québec. L’OTN s’inscrit certainement en ce sens, de sorte qu’il s’agit d’une excellente nouvelle pour l’ensemble du secteur de la forêt privée et pour les régions du Québec », a déclaré le président de Groupements forestiers Québec, M. Rénald Bernier.

En collaboration avec FPInnovations, GFQ se voit confier l’importante tâche de piloter la transition numérique des opérations en forêt privée. Comme GFQ développe depuis une vingtaine d’années des applications informatiques destinées à la gestion des activités d’aménagement des forêts privées, l’organisation est très bien placée pour accompagner les propriétaires de boisés dans leur virage numérique.

Actuellement, la complexité des travaux en forêt privée oblige plusieurs professionnels à travailler sur les mêmes dossiers et à partager l’information. Pour ajouter à la difficulté, cette information vient maintenant de plusieurs sources. La prise de données sur le terrain en est une, à laquelle il faut ajouter les communications avec les intervenants et les propriétaires qui prennent différentes formes (courriels, téléphone, texto, lettre, fax, visioconférence, etc.).

« Le virage numérique a déjà été testé et évalué par GFQ dans le contexte de la forêt privée. Les résultats obtenus jusqu’à maintenant sont impressionnants, notamment, quant à l’utilisation optimale des données numériques et à leur partage », fait valoir M. Bernier.

Les forêts privées du Québec sont productives, riches en biodiversité et situées à proximité des usines. Elles génèrent beaucoup de richesse et d’emplois liés à la sylviculture, aux opérations de récolte et à la transformation du bois, tout en maintenant des écosystèmes forestiers sains et résilients. Annuellement, moins de 50 % du potentiel de la forêt privée est récolté. GFQ et les groupements forestiers travaillent à développer ce potentiel.

À propos de Groupements forestiers Québec

Force incontournable de la foresterie, Groupements forestiers Québec est un organisme à but non lucratif qui représente 37 groupements membres regroupant 26 000 propriétaires de forêts privées. La gestion commune, l’aménagement intensif et efficace, de même que le développement durable sont autant de principes qui guident ses actions et visent à favoriser la création de richesse au bénéfice de l’ensemble des régions.

-30-

Personne ressource

Dany Rousseau, directeur des communications

Groupements forestiers Québec

(418) 906-7651

8 q

Groupements forestiers Québec tiendra une rencontre sur l’optimisation et l’avenir des groupements forestiers le mardi 29 juin prochain, de 13 h à 15 h 30.

À l’occasion de cette rencontre en ligne seront présentés les résultats de l’étude réalisée plus tôt cette année par le Groupe DDM sur l’optimisation des groupements forestiers.

La rencontre se fera en ligne via la plateforme Zoom. Elle est offerte gratuitement aux membres de Groupements forestiers Québec, qui doivent toutefois s’inscrire dès que possible en écrivant à secretariat@groupementsforestiers.quebec

Le nombre de connexions est limité à deux connexions par groupement. Les membres doivent fournir deux adresses courriels, de même que les noms et numéros de téléphone des personnes participantes. 

Voici le déroulement de la rencontre du mardi 29 juin.

13 h Introduction 

Président Rénald Bernier et directeur général Marc Beaudoin

13 h 30 Résultats de l’étude sur l’optimisation des groupements forestiers 

Bruno Del Degan, président du Groupe DDM

14 h 30 Nouveau service de soutien au développement des groupements

Bernard Ouellet, consultant

Au plaisir de vous retrouver tous très prochainement pour échanger sur les enjeux d’avenir de nos groupements forestiers!

HAUT